New York 17:19
Paris 23:19
Djibouti 01:19

Manifesto for Djibouti

A letter from Abdourahman BorehAbdourahman Boreh


Dear citizens,

Crisis and decline in Djibouti can be reversed. There is another way; another vision.

The poor don’t have to get poorer. The economy can be revived. Investment will come back, and the economy will once again grow as it has done in the past. Good relations with Djibouti’s neighbours will be restored and improved. Water and electricity can be provided. To everyone.

Today there is no sense of national unity. The country is divided by tribe, which breeds mistrust. The middle class has been decimated. Now there is only rich and poor, with the poor getting poorer. But the poor do not have to get poorer.

To achieve such a vision, hard work is necessary. Institutions will have to change. Many laws will need to be revised. New relationships will need to be developed. The politics will have to change too – not just a new face at the helm, but also a new system.

The manifesto in this website sets out a series of priorities for change and explains how such changes will be made. It won’t be easy. But it must be done.

If you are a Djibouti citizen in or out of the country, I urge you to consider carefully the proposed reforms. The manifesto is a summary. It is not the whole programme. However, it will encourage you. You will see that hard work is already going on to revive Djibouti and give a better life to all the people. All the people!

We believe in a peaceful and beneficial transition of power, and we believe that anyone who does not wish to support our plans has the right to do so, and should be treated with dignity and respect.

Best wishes,

Abdourahman Boreh

Comments

  1. Ayan says:

    Dear Mr Boreh

    I was wonder to know few thing about what you are going to for Us. Number what are you going do for young people. Number two what are you going to do for the 4000 people who used work for you or are you going be one the once we had or are you real going something about our lifes Mr Boreh
    Could you email me back please

    • elissa says:

      mlle ayan
      desole mais j ai pas saisi la question, est c que vous voules dire qu elle sera son projet? j aurai aimer qu on prend en compte serieusement les avis ds jeunes!

    • life2011 says:

      Dear Miss Elissa

      No sweety I was asking him what is he going to do for Us. As young people , I mean we all know this guys only want the chair that is it. They won’t help us

  2. je voulais dire a ayan hunno tu te trompe vraiment mr boreh est pour son interest personelle et non pour l interest des djiboutiens.
    une question pour borah moi je ss une etudiant en droit politique, vous etiez tres bien hier directeur des zone franche vous n avez rien pu faire aider et donne leur droit votre employee a djibouti mais comment pouviez vous aider l ensemble de la population de djibouti. djibouti a besoin un homme qui travaille pour son peuple non pas pour son interet. on voit tres bien ke vs etes a la recherche de ton interet arrete de gaspiller votre temps djibouti vous a vu deja ce que vous etes.
    autrement votre project est celui du president de la republique. je croit ke vous confondez la politque et le business.

    • taysi says:

      hussein robleh you got that one thank you for that i would like every djiboutienne youg open their mind and see the reality about this guy ,he just need his interet no more else he useto be agressive with his employee , either one he will be the same guy if he become djiboutienne president and i don’t think so neither in dream cause he bring to us anothor probleme to us and bring he partener …..

    • life2011(Ayan ) says:

      Dear Mr Robleh

      I know he is interest for his person goals only and he won’t help anyone but himself.
      In this world is every man himself, any way if he wanted to helping , he would have help those who used work for him and now don’t have jobs. 4000 people is that how much he put out or what.
      Like I said everyman is himself and you are right Hussien

  3. Kader says:

    Une chose est sur en vous connais tres bien qui vous etes, alors aucun je dit bien ancun Djiboutien(ienne) ne portent de l’interet pour votre buisness.

  4. Keita says:

    Hi there,

    I support for everyone with a vision, a goal specific and with a time frame. Let’s unify together and do better anyway we have to do something. It’s a must….. But it will better if the presidential candidat will visit us here in canda. Meet djiboutian and discuss about his plan.

    Good luck

  5. jackson5 says:

    mr boreh depuis que tu as quitte le pays le port de djibouti ressemble a kaboul reviens et sauve nousssssssssssssssssssssss please

  6. nasri says:

    je comprend les critiques de mes confrere djiboutiens a propos de borreh oui c’etait vrai que tu donnais pas d’importance aux patriotes et nationalistes djiboutiens tu n’etait pas un homme ouvert avec la population si ton busness marchait tres bien tu avais rien a se soucier mais pourtant toi et ton ami IOG negociaient les biens sociaux des djiboutiens et ALLAH vs a stoppé et cetait la realite mais MOI PERSO JE TE DONNERAI UNE DUEXIEME CHANCE POUR QUE TU PUISE COMPRENDRE LES VRAI CITOYENS DJIBOUTIENS COMME TU CONNAIS BOUCOUP DES CHOSES ON A BESOIN DES HOMMES MATURES COMME TOI ET ABDALLAH ABDILLAHI MIGUIL QUI A LA VOLONTE ET LES IDEES POUR FAIRE DJIBOUTI LE SINGAPORE DE L’AFRIQUE.

    • ktahcoum says:

      mr boreh vous avez pas citoyen djiboutien tu connais pas le droit homme de djiboutien waxauyeday filipin masari india sirileka tout djibout son kouli mon je suis un jeunne djibout bire vive notre prsident ismail

  7. Djibouti is NOT Tunisia or Egypt; It’s Djibouti and President Gelle is NOT Ben Ali or Mubarak BUT Gelle, please please!!!! Do you not call for another Somalia in Djibouti. The Arabs are in a sick season this year and so Djibouti should not follow suit!!!

  8. Osman says:

    Bonsoir mes chers compatriotes

    je suis tout à fait d’accord que Abdourahman Boreh soit un candidat presidentiel et represente notre republique, du moment qu”il propose un programme riche et instructive pour le developpement de notre pays.

    Je suis consternée que le president actuel s’est permis de changer notre constitution en 2010 afin d’être au pouvoir pour un 3ème mandat.

    Je me demande pourquoi élire une 3 eme fois cet homme!!!!! son gouvernement prétende un pays démocratique mais on est au contraire sous la forme de ce régime dictatoriale.
    Certes ces pays comme la Tunisie, l’Egypte se battent pour la liberté et la démocratie. les jeunes et les peuples de ces pays se manifestent pour que le régime dictatorial parte après 30 ans de règne.
    Et nous avons besoin quelqu’un qui nous emporte par la force d’un progrès de la démocratie, une égalité à tous, l’accès à chaque candidat d’emploi de mériter un travail sans subir un préjudice du clan il est issu ou d’où vient-il, Un santé gratuit au foyer de faible revenu, faire un marché libre au télécommunication, électricité, eau pour que la concurrence fait l’effet d’une baisse de prix et que le peuple djiboutien bénéficie sans exception.
    La garantie d’avoir des universités avec des diplômes connus à l’échelle Internationale. Des Associations sportives qui occupent la jeunesse djiboutien à faire des sports de haut niveau pour participer les sports mondiales
    Une justice qui est indépendante et qui est libre de ses lois sans subir l’intervention d’un ministre quelconque.
    Comme vous savez tous , le niveau de vie a augmenté et il est primordiale de revoir les revenus de nos citoyens pour les augmenter.

    Alors pourquoi nous voudrons élire cet homme Guelleh qui est souvent unique face aux élections ou des fois élimine ses opposants. D’autant plus qu’il n’est plus citoyen que vous. Et ce sera mieux que la politique voit une nouvelle horizon, des idées ambitieuses et une democratie sans opprimée
    je ne pense pas que mes dires vont changer, mais je pense que les jeunes et les peuples Djiboutiens vont soit attendre 30 ans avant de se manifester et ouvrir les yeux, soit trouver un leader, un dirigeant qui a des vrais valeurs, que son discours semble concerner dans l’intérêt du peuple djiboutien .Donc il faut que ca change et laisser le peuple dire son dernier mot. Il faudrait que la liberté de penser , de se manifester, de boycotter ne soit supprimé. Car si un homme qui a goutté le pouvoir de régner un peuple alors il n’a pas envie de quitter aussi facilement sa présidence. Donc ce n’est pas bon ca, c’est pour ca que c’est mieux de changer le gouvernement afin d’éviter les assoiffés de pouvoir ou une présidence à vie……

    Merci de votre attention et votre compréhension

    • life2011(Ayan ) says:

      Comme vous avez dit qu’il ne fait aucune différence, mais nous savons tous ce qu’ils veulent et qu’ils entrent dans le chair.and ils ne seront jamais changeur de quoi que ce soit. Parce qu’une fois qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent que ce soit. ils n’ont jamais regarder en arrière et ils vous donneront un beau sourire, c’est tout. Je souhaite qu’ils nous écoutent et non pas qu’ils cerveaux leur dit.
      En tant que jeunes nous devrions être geting les emplois que nous voulons, mais comme vous le savez, il est juste de rêve.mais si Dieu le veut nous aurons nos rêves
      inshallah

  9. HASSAN says:

    Bonsoir
    Je pens que ce message va directement va directement vers monsieur Boreh ,je me demande que vous avez deja diriger Djibouti (apres votre ami IOG) je veut dir vous avez ete un petit president ,le peuple vous a deja connu pour vous accepter comme president d’ailleur vous etiez dictateur dans votre etblissement envers vos employer vous vous rendez compte vous meme licencement abusif ,refus d’indemnite de licencement tout cela pour vous enrichire sur les dos des malheureux.

    moi personnelement je vous dit vous n’ete pas un humain

  10. djibtalk says:

    je voudrais essayer de repondre a tous ces jeunes qui se posent des questions.
    D’apres mes lectures par ci et par la, les dires des un et de autres et le site de Mr Boreh avec un progarmme clair et detaille. J ‘ai beaucoup de mal a voir les points negatifs que vous soulevez, a moins que cet homme ne soit megalomane.
    une question qui reviens souvent, est celle des 3000 ou 4000 employes que ce monsieur faisait travailler( indemnise ou pas etc…)
    J’ai vu Mr Boreh dans une interview se plaindre d’avoir ete saisi sur ces bien et ses affaire a Djibouti et se declarer candidat a la presidentielle. Et c’est alors que je me demande, comment un homme en exil don’t l’etat lui a tout saisi est responsable de l’indemnite de ses employes? sans oublier que ces personnes a indeminser si personnne a indemniser il ya, ne sont guere le soucis de l’etat car le sujet n’a meme pas ete souleve dans l’interview accorde par Africa24 en droit de reonse a l’embassadeur de Djibouti a Paris, qui s’est contente de dire que Mr Boreh commercant n’est pas politicien.
    C’est a ce demander si l’etat s’interesse de ces citoyens?

  11. ELMI says:

    Accueil Djibouti Djibouti-Manifestation: Port d’entrée de l’Afrique subsaharienne ?
    Djibouti-Manifestation: Port d’entrée de l’Afrique subsaharienne ?
    Afrique de l’Est – Djibouti .Manifestation-Djibouti – Le parfum du Jasmin n’a pas encore fini de se répandre. En effet, le mouvement de révolte, qui a secoué la Tunisie et l’Egypte, a maintenant atteint la cité-Etat de la corne de l’Afrique, Djibouti. Plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées vendredi dernier pour demander la démission du président, Ismaël Omar Guelleh, au pouvoir depuis 1999. Après deux mandats, le président djiboutien est vomi par une bonne partie de son peuple, un peuple qui se sent trahi.

    En effet, quand il est arrivé à la tête de l’Etat, il a limité le nombre de mandats, puis a sauté le verrou de la limitation afin de se représenter aux prochaines échéances électorales. Mais aujourd’hui, le peuple exprime sa désaprobation d’autant que le travail abattu au cours des deux mandats de Omar Guelleh est jugé insatisfaisant. Il n’est pas parvenu à sortir son pays de l’ornière, et semble préparer un pouvoir à vie. Pour tout dire, Ismael Omar Guelleh a déçu son peuple qui exige à cor et à cri son départ. Excédés, les Djiboutiens ne demandent pas de réformes, mais la démission pure et simple de leur président. On se demande d’ailleurs si ces manifestations ne traduisent pas le désappointement du peuple vis-à-vis des Occidentaux qui profitent de la position géostratégique du pays. En tout cas, il ne sera pas étonnant que le peuple djiboutien aille jusqu’à exiger le départ des Français et des Américains qui y ont des bases militaires. La désapprobation des longs règnes constitue le dénominateur commun de toutes ces manifestations en cours dans le monde arabe.

    A cela s’ajoute la paupérisation continue des populations. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, tous les dictateurs et autres dinausores devraient, à défaut de faire leurs valises tout de suite et maintenant, commencer à renforcer la bonne gouvernance, en assainissant la vie publique, et à se préparer une sortie honorable. Les présidents qui sont aux affaires depuis des lustres, et qui modifient la Constitution, n’ont qu’à bien se tenir ! En tout cas, le vent de la révolte peut gagner finalement l’Afrique sub-saharienne où les populations vivent les mêmes misères et les mêmes injustices. Il est donc temps que tous ceux qui traînent encore les pas en matière de bonne gouvernance entament de sérieuses réformes. Les Africains, de plus en plus, supportent mal les tripatouillages des Constitutions et sont dépités des présidents peu soucieux de leur peuple.

    Sans oublier ceux qui n’ont pas d’informations vraies sur les conditions de vie réelles de leur peuple. Ben Ali a reconnu, par exemple, avoir été induit en erreur par son entourage. Lequel entourage, du fait de ses privilèges, vivait dans une arrogance extrême. Se croyant intouchable, il aidait ainsi le président non seulement à piller l’Etat, mais aussi à pérenniser son règne. En tout état de cause, Djibouti pourrait, de ce fait, en plus d’être un port naturel, devenir un port d’entrée de la grogne sociale en Afrique subsaharienne.

  12. douale says:

    chers freres et soeurs ecrivez tous a http://www.africa24tv.com, la chaine des sans voix pour lui demander de poursuivre leur geste de bravour c est sera une maniere de dire merci

  13. STAG says:

    Mesdames, Messieurs, notre ami Abdourahman Boreh, est un homme d’affaires installé à Dubaï, très intéressant, mais voyez vous cette personne a déjà deux défauts, d’être dans les affaires on sait ou cela mène, et être à l’étranger. Bien sur il faut changer la politique de IOG, on est d’accord, mais qui peut mieux défendre les intérêts de Djibouti, que le Magistrat Warsama Ragueh, il est droit, il a du caractère, du charisme, il a l’esprit ouvert sur l’avenir et les relations Internationales, actuellement il élabore un programme de sortie de crise, dans l’intérêt national. Votez Warsama Inch’ Allah.

  14. Stag says:

    Madame, Monsieur, nous vous demandons de réfléchir, sur les réels capacités de IOG a gérer les affaires, nous avons actuellement un déficit et un sur endettement sans précédent à Djibouti, aussi cet argent perdu, ou est-il parti, en tout cas il ne servira pas aux Djiboutiens, le peuple mérite un peu de respect, et d’attention, la gestion économique de IOG est catastrophique, il faut sanctionner les incapables. Il faut soutenir Monsieur Warsama Ragueh, cet homme de Loi défendra Djibouti, et apportera le changement que tout le monde attend. Warsama Ragueh Président Inch’Allah.

  15. Abdourahman says:

    it is show time soon the fat boy will be on the run like zanga zanga. it is better for him to let the young djiboutiene alone the are our future leaders economical, political and social and the country belongs to them not the fat boy and his fallen family

  16. Aska says:

    la question est comment Booreh être un président alors le gouvernement djiboutiennes le cherchèrent?

    • M Ismail says:

      You very well know that currently all the State powers and facilities are the hands of Mr. Guelleh and his close family. The State treasury, the courts, the main productive projects, the security in the guise of the Police, army and Presidential guards are firmly in his hands. As a result of this Mr. Guelleh can decide what reward or punishment the State Apparatus can administer to Djibouti citizens. Mr. Boreh is a victim of the draconian powers Guelleh has incrementally taken for himself. Mr. Boreh left Djibouti because under this regime the only law is the Guelleh law which punishes any adversary no matter how small or big. Fortunately Mr. Boreh is out of Guelleh reach.

      Lamentably though the citizens of Djibouti accept this state of affairs overtly if their livelihoods depend on the State or acquiesce inertly to protect a modicum of security.

  17. djibking says:

    I left a message criticizing mr Boreh a week ago..they did not publish it…
    Mr BOREH .. why is that?? I thought you were a democrat?? I THOUGHT this site was a democratic and free speech!!

    my comments were not careless talk…i did not insulted you…

    i was just commenting about how you used to handle things before u fled the country!!
    i was working for you…i was there..i i came i saw ..veni vidi vici …

    i am asking again…why the censure?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Key plans: