New York 16:13
Paris 22:13
Djibouti 00:13

Bloomberg Businessweek covers Djibouti protest plans

Thursday 17 February 2011 | News | Comments: 1

Businessweek reports:

Opposition parties in Djibouti, the Horn of Africa nation that hosts the only U.S. military base on the continent, plan to demand the resignation of President Ismail Guelleh in a protest scheduled for Feb. 18.

At least 1,000 people are expected to attend the “peaceful” demonstration that may continue through the weekend, Ismail Guedi Hared, president of the Union for a Democratic Alternative, said in a phone interview today from the capital city, also called Djibouti. The coalition group represents at least three opposition parties, he said.

Read the full story on the Businessweek website.

Comments

  1. guerriere anonyme says:

    Ce qu’il nous faut c’est les caméras occidentales, c’est d’attirer l’attention de l’Occident car les chiffres des victimes de chaque manifestation ne seront malheureusement que minimiser si l’action n’est pas filmée et propager à travers le monde. Nous avons besoin de lancer un appel de cri de coeur au média étrangers pour soutenir notre peuple opprimé et ce depuis des décennies.Nous avons besoin d’utiliser la technologie pour qu’elle nous serve à dévoilé le vrai visage du tiran en place.
    Depuis l’indépendance je dirais, on est sorti de l’oppression de l’Homme blanc et sommes tombés sous l’oppression d’une suite de dictateurs sanguinaires et sans pitié qui n’ont que pour objectif l’enrichissement de leurs poches à n’importe quel prix . Nos jeunes sont sans études , notre peuple démunis . Nous sommes non seulement le peuple le moins éduqué mais le plus démunis du monde et nous nous rendons compte que maintenant.
    Mais c’est pas trop tard, ceux éduqués devront portés la voix de nos frères et soeurs qui n’ont pas eu la chance et qui ont en revanche tout au long de ce règne n’ont reçu que l’information je dirais plutôt la propagande de ces tirans pour nourrir leurs esprits .
    On devra leur ouvrir les yeux pour qu’ils voient plus clairs. Le monde a changé et il est temps que Djibouti prenne sa part dignement à commencer par avoir un président impartial et surtout éduqué (e) car j’ai honte des discours ou entrevues donnés par I.O.G à l’étranger. Quand dans l’Occident , le monde se dépasse et se perfectionne et que tu vois I.O.G te réprensentant dire des onomatopées parce qu’à force de se perdre son temps à voler son peuple il a oublié d’assister des cours de francais et de diction …beurg… tu change de canal et tu essayes d’oublier l’image que tu viens de voir.
    On on une fierté en temps que peuple, on est un peuple résiliant et on devrait commencer à reprendre le destin de notre pays pour que les générations futures vivent dans un Djibouti LIBRE.

    A BAS I.O.G, VIVE LE DJIBOUTI LIBRE.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *